Full text: papers communicated to the first International Eugenics Congress held at the University of London, July 24th to 30th, 1912

A. Marro.Biology and Eugenics.117 
TABLEAU XII.Ecoliers. Délinquants. 
Parents tous les deux à la période d’immaturité... 5'8% ... n'5% 
Parents tous les deux à la période de développe­ 
ment complet   %4'5% ... 67^4% 
Parents tous les deux à la période de déchéance... 9'5% ••• 21 ’4% 
Si nous examinons les différentes classes de délinquants, nous en trouvons 
trois : celle des assassins, celle des coupables de viol et celle des incendi­ 
aires, dans lesquelles manquent totalement les parents ayant tous deux l’âge 
d’immaturité ; rares aussi sont les frappeurs et les escrocs ; la classe des 
agresseurs, voleurs et oisifs, au contraire, abonde. 
Les parents tous deux âgés se rencontrent, au contraire, dans la classe 
des assassins et des inculpés de viol, et exception faite pour les incendiaires, 
dans toutes les classes la proportion dépasse celle des normaux. 
Quant aux écoliers, notons qu’avec le jeune âge des deux parents, coïn­ 
cide le minimum de bonnes conduites et le maximum des intelligences plus 
développées. L’âge de développement complet correspond à un maximum de conduites 
bonnes et à un minimum de mauvaises, et conserve la même proportion de 
fils intelligents, obtenue par le développement complet de la mère. Dans 
la période de déchéance, du père et de la mère, les bonnes conduites des 
enfants se trouvent en moindre proportion que dans la période précédente 
et les bonnes intelligences en proportion minime. 
L’interprétation des conséquences pernicieuses de l’âge trop jeune ou 
trop avancé des parents sur les caractères psycho-physiques des enfants ne 
peut apparemment pas présenter de difficultés. 
Au jeune âge, l’organisme est encore en voie de formation. Le dévelop­ 
pement incomplet du squelette ainsi que de tous les autres organes, sous­ 
trait continuellement à la circulation sanguine une masse de matériaux plas­ 
tiques nécessaires à leur formation. L’état cholorotique propre aux jeunes 
filles grandies maladivement, constitue un condition naturelle de l’organ­ 
isme à cet âge, non seulement chez la femme, mais aussi chez l’homme, à 
un degré moins prononcé. Nous pouvons donc considérer et répéter que 
les vices des enfants nés de parents trop jeunes sont dûs à un développement 
incomplet par insuffisance de matériaux plastiques. 
Si nous voulons, au contraire, découvrir la cause pour laquelle la vieil­ 
lesse plus ou moins avancée des parents influe de façon désastreuse sur la 
vitalité des germes et prédispose les descendants aux diverses formes de dégé­ 
nérescence physique et morale, nous devons la rechercher dans les conditions 
qui accompagnent l’acheminement vers la vieillesse. 
Pendant cette période, nous avons dans les tissus, au lieu du développe­ 
ment et du renouvellement de protoplasme, la tendance à une accumulation 
de graisse; et dans tout l’organisme, principalement dans les tissus du 
système artériel, on trouve une tendance à un dépôt dans leur structure
        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.