Full text: papers communicated to the first International Eugenics Congress held at the University of London, July 24th to 30th, 1912

Medicine and Eugenics.343 
SUR LA PROPHYLAXIE DE LA SYPHILIS HEREDITAIRE 
ET SON ACTION EUGÉNIQUE. 
Par Dr. H. Hallopeau, 
Professeur agrégé à la Faculté de Médecine, Paris. 
La syphilis doit être considérée comme une cause puissante de 
malformations congénitales et, si le néologisme eugénique prend place 
définitivement dans le langage international, on pourra lui opposer celui de 
dysgénique pour la qualifier. 
Il est de toute évidence que cette maladie a, depuis qu’elle existe jusqu’à 
ces derniers temps, contribué puissamment à la genèse de nombreux enfants 
mal venus : chacun connaît le type de V hérêdo-syphilitique caractérisé par 
les altérations crâniennes, les dystrophies dentaires et les troubles auditifs, 
cette triade dont la découverte a concouru à illustrer le nom d’Hutchinson ; 
il faut y ajouter le retard et le trouble du développement ainsi que son 
insuffisance, les difformités nasales, les altérations osseuses et articulaires, 
l’infantilisme et tout l’ensemble de tares qu’ont si bien décrites le Professeur 
Alfred Fournier et Edmond Fournier. 
En prévenant la syphilis héréditaire, le médecin contribue donc 
efficacement à VEugénique. Comment y parvenir? 
Il appartient, en premier lieu, à l’Etat de prendre toutes les mesures 
possibles, particulièrement la multiplication des consultations gratuites et 
l’internement hospitalier des prostituées atteintes de lésions susceptibles de 
donner lieu à des contaminations^ pour éviter la propagation publique de la 
maladie : c’est ce que l’on peut appeler la prophylaxie administrative. 
On doit également faire intervenir la prophylaxie par persuasion', il 
faut montrer aux syphilitiques qu’ils n’ont pas le droit de procréer, aussi 
longtemps qu’ils sont susceptibles de transmettre leur infection à leur 
progéniture. Combien de fois le médecin est appelé à user, en pareille 
matière, de sa légitime influence et à jouer ainsi un rôle social d’une 
importance capitale : au jeune homme qui vient lui dire, comme à un con­ 
fesseur, “ Je dois très prochainement contracter un mariage qui ne peut 
être reculé, et je suis syphilitique depuis peu de temps : que dois je 
faire? ” qu’il réponde, “ Abstenez vous, jusqu’à nouvel ordre, de tout 
rapport fécondant, tout en prenant les précautions nécessaires pour ne pas 
infecter votre femme, et soignez vous énergiquement.” 
Il y a lieu enfin de pratiquer la prophylaxie médicale en annihilant la 
maladie chez ceux qui en sont atteints.
        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.