Full text: papers communicated to the first International Eugenics Congress held at the University of London, July 24th to 30th, 1912

R. Dupuy.Medicine and Eugenics.433 
Si l’on passe en revue les différents appareils, on constate qu ils 
présentent tous ou de l’arriération ou de la perversion dans leur anatomie- 
et dans leur fonctionnement. 
Tube digestif.—Bouche: dentition retardée et incomplète, persistance 
des dents de lait —Carie dentaire—Implantation défectueuse par suite de 
mauvaise disposition de la voûte palatine (ogivale, abaissée, maxillaires 
rétrécis)—Macro et microdentisme, dents d’Hutchinson, etc. Lèvres 
épaisses ou pincées—Bec de lièvre. Langue : énorme, longue, fissurée 
Insertion vicieuse du frein. 
Glandes salivaires : Hypo et surtout hypersécrétion (bave). 
Estomac et intestin: Dilatation gastrique—Rumination. Constipation 
opiniâtre—Entérite—Insuffisance hépatique (teint subictérique), etc. . . . 
Assimilation.—L’assimilation est toujours défectueuse. L’examen des 
urines le démontrera ultérieurement. Souvent ces enfants présentent du 
ralentissement de la nutrition caractérisé par l’obésité, le myxoedème, le 
rhumatisme, etc. . . . 
Appareil respiratoire.—Larynx : voix eunuchoïde ou caverneuse. 
Poumons et bronches : Emphysème et bronchites chroniques. 
Appareil urinaire.—Reins multilobés—Atonie des sphincters (incontinence 
diurne des urines) Epi et hypospadias. 
L'examen des urines est des plus intéressants. Il révèle la présence 
d’indican en abondance, d’albumine en petite quantité, d’urobiline, de 
pigments biliaires, de scatol. Ces sujets sont donc des intoxiqués. De plus, 
on remarque une rétention ou une hyperexcrétion des substances contenues 
normalement dans l’urine (Eau, Chlorures, Phosphates, Sels de chaux, Acide 
urique, Urée). Ces constatations indiquent donc qu’il y a ou ralentissement 
de la nutrition ou déminéralisation. La rétention des chlorures en particulier 
correspond à un état d’asthénie que nous étudierons plus loin; l’hyperex- 
crétion chlorurée correspond au contraire à un état d’instabilité et se rencontre 
parfois dans certaines formes d’épilepsie. 
Vappareil génital est pour ainsi dire toujours dystrophié. On note de 
l’atrophie ou de l’hypertrophie des organes pelviens et externes—La 
cryptorchidie simple ou double est fréquente—On doit également signaler 
l’atrophie ou l’hypertrophie mammaire. Ces troubles corporels s’accompag­ 
nent d’une avance ou d’un retard de la puberté ; dans le second cas, les sujets 
présentent souvent par ailleurs des stigmates corporels, psychiques et 
sensoriels d’inversion sexuelle. 
Les anomalies du système cutané se caractérisent soit par l’épaisseur, la 
sécheresse, la rugosité des téguments soit par une minceur et une finesse 
extraordinaire de la peau—On note ou de la congestion ou de l’anémie. Les 
réflexes sont ou absents ou exagérés. La peau est souvent le siège d’affections 
spéciales (dermatoses). Le système pileux présente des particularités FF
        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.